Appelez
+230 4020110

Monnaie à l'île Maurice

Tout ce qu’il faut savoir sur la monnaie de l’île Maurice

De nombreux voyageurs pourraient être tentés d’utiliser leurs livres sterling ou leurs dollars (ou toute autre devise étrangère) durant leur séjour à l’île Maurice. Or, il est recommandé d’y faire plutôt usage de la monnaie locale, c’est-à-dire, la roupie mauricienne. Celle-ci a pour code « MUR » et pour symbole « Rs ». Cela dit, il arrive parfois que les devises étrangères soient acceptées à l’île Maurice. Néanmoins, le taux de change pourrait ne pas être à votre avantage et s’il faut qu’on vous rende la monnaie, on le fera probablement en roupies.
 
La roupie mauricienne est née sous l’influence d’une autre roupie : celle de l’Inde. Au XIXe siècle, l’abolition de l’esclavage contraignit les colons britanniques à avoir recours à la main-d’œuvre indienne afin d’assurer la survie, voire la prospérité de l’industrie sucrière.

 

Entre
1834 et 1920, environ un demi-million de travailleurs engagés en provenance de la Grande péninsule débarquèrent ainsi sur l’île, apportant leur monnaie, la roupie indienne.
Cette dernière fut en usage pendant quelque temps, aux côtés de la livre sterling britannique et du dollar mauricien. La roupie mauricienne devint la monnaie officielle en 1876, par application de la loi et à partir de l’année suivante, elle fut mise en circulation.
 
De nos jours, la monnaie locale se décline en pièces et billets de différentes dénominations, comme suit :
 
 
 

Si vous voulez échanger vos devises étrangères contre des roupies mauriciennes, il est possible de le faire dès votre arrivée à l’aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam. Vous y trouverez deux bureaux de change fiables, notamment Shibani Finance Co. Ltd et Thomas Cook. Ces sociétés opèrent aussi des antennes aux quatre coins de l’île et vous permettent d’effectuer vos transactions en toute sécurité. Vous y bénéficierez généralement de meilleurs taux que ceux pratiqués par les banques ou les hôtels, en particulier lorsque vous échangez des sommes importantes. Il est à noter que les opérations de change exigent la présentation du passeport. Par conséquent, n’oubliez pas de garder le vôtre à portée de main.

 

Une autre option serait de faire un retrait en roupies mauriciennes à l’un des nombreux guichets automatiques bancaires de l’île, en utilisant une carte de crédit, ou, dans certains cas, une carte de débit internationale. Soyez toujours vigilant quand vous retirez de l’argent et gardez votre numéro d’identification personnelle (code PIN) à l’abri des regards indiscrets.

 

Avant de partir en voyage, il est par ailleurs conseillé de vous renseigner auprès de votre banque pour savoir si votre carte peut être utilisée dans votre destination de vacances et si tel est le cas, moyennant quels frais. Vous êtes de ceux qui n’aiment pas avoir sur eux des montants élevés en liquide ou se compliquer la vie ? Vous serez ravi d’apprendre que la plupart des cartes de crédit sont acceptées à l’île Maurice, dont les cartes Visa, MasterCard, Diners et American Express. Les chèques de voyage ne tarderont pas à devenir obsolètes. Il n’est donc pas recommandé d’utiliser ceux que vous pourriez encore avoir en votre possession durant votre séjour à l’île Maurice.

 

La somme qu’il vous faudra pour un voyage dans cette superbe destination de l’océan Indien dépend en grande partie de votre train de vie, de vos centres d’intérêt et de votre budget. Aucune règle précise ne dicte le montant dont vous devez disposer ou que vous devez dépenser. Mais, la valeur de plusieurs monnaies étrangères, y compris de l’euro (1 € = env. 40 Rs), étant supérieure à celle de la roupie mauricienne, il y a de fortes chances que vous ayez l’occasion de vivre un séjour plein d’insouciance sous le soleil.

 

En attendant de vous retrouver dans l’hôtel – et les boutiques ou restaurants ! – de vos rêves, au paradis, consultez un convertisseur de devises en ligne. Il vous indiquera les derniers taux de change en cours à l’île Maurice.