Appelez
+230 4020110

Le drapeau national de l’île Maurice

Haut en couleur et dynamique, à l’exemple du pays qu’il représente, le drapeau national de l’île Maurice n’a rien d’ordinaire. Son motif distinctif — un quatuor de bandes horizontales de dimensions égales — lui a valu le nom de « Les Quatre Bandes ». Ses couleurs sont, de haut en bas : le rouge, le bleu, le jaune et le vert. Drapeau unique, conçu par un instituteur, Gurudutt Moher, il a été rendu public le12 mars 1968 — une date des plus favorables à l’île Maurice puisqu’elle célébrait pour la première fois son indépendance.

 

Flag de I'ile maurice


 

Bien que le drapeau mauricien varie plus ou moins selon qu’il se destine à un usage civil (sur les bateaux civils du pays) ou naval (sur les bateaux de la garde-côte nationale), les quatre couleurs officielles qui le composent demeurent, elles, toujours présentes. Et chacune d’elles a des attributs symboliques spécifiques :
 

Le rouge : la bande rouge, située en haut du quadricolore mauricien, représente l’âpre lutte menée par la population locale pour obtenir la liberté, à travers l’indépendance du pays.
 
Le bleu : la bande bleue symbolise, elle, l’océan Indien, d’où émerge l’île Maurice.
 
Le jaune : la bande jaune évoque l’avènement d’une nouvelle ère pleine d’espoir et de lumière, celle de l’île Maurice indépendante.
 
Le vert : la bande verte, dernière composante du drapeau mauricien, représente, outre les paysages agricoles, la nature verdoyante à longueur d’année,  grâce au climat subtropical de l’île.
 

Nombre d’îles de l’océan Indien, île Maurice incluse, ont été colonisées par les Britanniques et les Français. Ces périodes et leurs implications ont largement contribué à constituer le fascinant mélange de communautés et de cultures qui caractérise la population locale. L’extraordinaire héritage de l’île Maurice et sa diversité se reflètent dans son drapeau. Il s’agit, en fait, de l’un des deux seuls drapeaux au monde comprenant quatre bandes horizontales de dimensions égales.
 

Avant qu’elle n’obtienne son indépendance et en raison de son histoire particulière, cette petite nation de l’océan Indien a changé de drapeau à plusieurs reprises. Ce fut tout d’abord le drapeau hollandais (de 1638 à 1710), ou, plus précisément celui de la Compagnie hollandaise des Indes orientales qui flotta dans le ciel de l’île Maurice. Puis, quand celle-ci fut colonisée par les forces françaises, le pavillon royal fut considéré comme drapeau officiel de l’Isle de France, entre 1715 et 1792, suivi du drapeau français, entre 1792 et 1810. Ce fut ensuite au tour des Britanniques de hisser en haut des mâts de leur colonie fraîchement conquise l’Union Jack, en 1810 et ce, jusqu’en 1869. À partir de cette année-là, le drapeau colonial de l’île Maurice britannique connut trois autres versions, dont le Red Ensign et le Blue Ensign. Enfin, le drapeau officiel de l’île Maurice indépendante fut dévoilé en 1968 et depuis, aucune modification n’y a été apportée.
 

Mis à part le drapeau officiel de l’île Maurice et ses variantes civile ou navale, au cours de votre séjour dans ce pays, vous pourriez voir une variante supplémentaire : le drapeau présidentiel. Ce dernier, arborant les quatre couleurs du drapeau officiel, se démarque par les armoiries nationales qu’il porte en son centre — un emblème qui sort de l’ordinaire et intègre quelques-uns des attributs de l’île Maurice. On peut y lire, dans sa partie inférieure, la devise latine « Stella Clavisque Maris Indici », soit
« L’étoile et la clé de l’océan Indien ».
 

Le drapeau national de l’île Maurice symbolise l’espérance, l’indépendance et la fierté d’une nation. Il est un aspect parmi tant d’autres, tel le multiculturalisme, qui font l’intérêt indéniable de cette destination.