Appelez
+230 4020110
Actualités
  • #Activities
  • #Discovery
  • #Cultural

À la découverte de l’île Rodrigues

June 15 2018

Vous préparez actuellement vos prochaines vacances à l’île Maurice mais êtes inquiet à propos de ce que vous pourriez y faire ? Rassurez-vous ! Ce pays pittoresque est non seulement un paradis tropical, c’est aussi un terrain de jeu fabuleux pour ceux qui aiment l’aventure, les sports aquatiques, la gastronomie, la culture et l’histoire. C’est une destination tout à fait fascinante, où il y a tant de choses à découvrir : des festivals hauts en couleur, une cuisine locale extraordinaire, des parcs nationaux merveilleux, des champs de canne à sucre à perte de vue et bien plus encore. Par ailleurs, l’un des avantages d’un séjour à l’île Maurice est que d’autres îles et îlots avoisinants en sont la propriété, ce qui offre aux touristes davantage de possibilités. Vous pourriez ainsi passer une journée à visiter certains d’entre eux et dans le cas de Rodrigues, y demeurer une nuit ou deux. Cette île magnifique est aussi connue comme la
« petite soeur » de l’île Maurice.

 

Voici ce que vous devez savoir au sujet de ce joyau « caché ».

 

Vous y arriverez en 90 minutes seulement !

 

Si vous souhaitez explorer l’île Rodrigues, la bonne nouvelle, c’est que cette ravissante oasis n’est vraiment pas très loin de l’île Maurice. Il suffit d’un vol de 90 minutes à partir de l’aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam pour atteindre celui de Plaine Corail, à Rodrigues (il n’y a pas encore de vols internationaux sur la destination, pour l’heure). Longue d’un peu moins de 18 km, l’île Rodrigues est large de 8 km environ. Il s’agit de la plus petite et de la plus ancienne des îles principales de l’archipel des Mascareignes, les autres étant La Réunion et Maurice. C’est aussi l’île d’Afrique la plus rapprochée de l’Australie, même si une grande distance les sépare tout de même !

 

Sa proximité de l’île Maurice est très pratique et en fait une destination supplémentaire idéale à visiter durant une journée ou deux, au cours de vos vacances. Sans compter que le parcours en avion vous offre la chance d’admirer d’en haut ces deux superbes îles tropicales. L’idée de vous aventurer sur les îles et îlots qui entourent l’île Maurice vous semble séduisante ? Dans ce cas, il faudra définitivement que vous mettiez le cap sur Rodrigues !

 

Elle rappellerait l’île Maurice d’il y a 40 ans

 

Rodrigues Island Hills Nature

 

L’une des particularités de l’île Rodrigues est qu’à la différence de l’île Maurice, elle ne compte, pour l’heure, qu’un nombre restreint de bâtiments. D’immenses étendues de végétation sauvage et luxuriante, couplées à des reliefs volcaniques pittoresques, en font tout le charme. Elle plaît surtout aux voyageurs qui aiment sortir des sentiers battus et à ceux désireux de s’immerger dans son environnement d’une grande beauté.

 

D’aucuns pensent que l’île Rodrigues est le secret le mieux gardé de l’océan Indien. Peu connue à travers le monde, elle a préservé un caractère sauvage. Ici, le niveau de développement est minimal, la végétation tropicale très présente, l’hébergement discret et les plages, extraordinaires, sont peu fréquentées. De ce point de vue, elles se démarquent fortement des plages mauriciennes où il y a souvent foule. Ce n’est qu’en arrivant à Rodrigues que vous prendrez pleinement conscience de ce à quoi l’île Maurice pouvait ressembler avant qu’elle ne connaisse des développements d’envergure. En parlant de Rodrigues, certains évoquent ainsi l’île Maurice d’il y a 40 ans.

 

 

Une histoire intéressante

 

Rodrigues Island History Scenic

 

La découverte « officielle » de l’île Rodrigues remonterait à1528 et a été attribuée à un explorateur portugais. Ce fait est toutefois largement contesté, de nombreux historiens avançant que l’île a été trouvée longtemps auparavant, par des marins arabes et européens. L’explorateur portugais s’appelait Diogo Rodrigues, bien que son nom ait connu des variations au fil des années, dont Diogo Roiz et Diego Rodriguez. Comme les explorateurs avaient coutume de le faire à cette époque-là, il donna à l’île son propre nom. On dit néanmoins qu’avant de se nommer Rodrigues, cette île des Mascareignes a été désignée de bien d’autres façons, notamment Diogo Fernandes. Quant aux colons français qui l’occupèrent de 1725 à 1809, ils la baptisèrent île Marianne.

 

Comme Rodrigues est éloignée des principales routes commerciales maritimes, peu de marins s’y arrêtèrent avant le XVIIe siècle, quand les Hollandais commencèrent à y faire escale pour y chercher de quoi manger. Les tentatives de cultiver la terre ou d’élever des animaux sur l’île se soldèrent, en général, par des échecs, mais d’autres sources de nourriture intéressaient les Européens : fruits de mer, tortues marines et oiseaux.

 

Au XVIIIe siècle, les Français essayèrent à plusieurs reprises de développer l’île et y emmenèrent des esclaves, mais ils ne rencontrèrent pas le succès attendu. Puis, quand les Anglais prirent possession de l’île Maurice en 1810, les Français perdirent aussi le contrôle de Rodrigues. Sous les Anglais, l’esclavage fut aboli dans les deux îles et des années plus tard, en 1968, quand l’île Maurice obtint son indépendance, Rodrigues y fut intégrée, devenant un district mauricien. Enfin, en 2002, Rodrigues accéda au statut de région autonome de la République mauricienne.

 

 

L’endroit idéal pour décompresser

 

Rodrigues Island Beach

 

Il y a plusieurs façons d’apprécier la nature intacte de l’île Rodrigues. On peut l’explorer de bout en bout ou prendre le temps de se détendre et de se laisser aller à la contemplation. En sus, dans ce petit coin de paradis où le rythme de vie est plus lent et où les gens sont délicieusement terre à terre, les plages isolées constituent le cadre parfait pour oublier tous ses soucis tandis que l’on profite le plus possible du soleil.

 

 

Une flore et une faune endémiques fascinantes

 

Malgré une superficie relativement petite (108 km2) comparée à celle de l’île Maurice
(1 865 km2) ou celle de La Réunion (2 512 km2), Rodrigues n’a rien à envier à ses voisines en termes d’activités de loisir. L’on peut y faire de la randonnée, du kitesurf, déguster des mets locaux ou en apprendre davantage sur la population multiculturelle, les langues qui y sont parlées et les religions qui y sont pratiquées. Mais si vous aimez la nature, vous devriez aussi saisir l’occasion d’une visite à l’île Rodrigues pour en découvrir la flore et la faune. Même si vous êtes pressé par le temps, un passage au Jardin des 5 Sens, un jardin botanique, est indispensable.

 

Les Rodriguais ont à coeur de protéger leur environnement naturel. En témoignent les nombreux programmes de préservation existant sur l’île et l’importance accordée au reboisement. Ces initiatives sont cruciales étant donné que l’île Rodrigues abrite un certain nombre d’espèces végétales et animales endémiques, c’est-à-dire qu’on ne les trouve nulle part ailleurs dans le monde. Il est donc primordial d’assurer leur survie. Parmi ces espèces, figurent deux passereaux : le Foudi jaune et la Rousserolle de Rodrigues.

 

 

Une destination de choix pour les gourmets

 

L’île Rodrigues est, à n’en point douter, un paradis pour les voyageurs qui apprécient la bonne cuisine. La destination regorge, de fait, de plats locaux à essayer absolument. Ici, comme c’est le cas à l’île Maurice, la cuisine est illustrative des différentes influences culturelles. L’on trouve ainsi dans les restaurants rodriguais des plats créoles, européens, chinois et indiens, de même que des fruits de mer succulents. La scène culinaire est extraordinaire pour deux raisons principales : la fraîcheur incomparable des ingrédients locaux utilisés et la simplicité (de même que le génie) des recettes transmises de génération en génération.

 

Au cours de votre passage à l’île Rodrigues, vous devriez avoir l’occasion de goûter à une variété de caris – les plus populaires étant ceux à base de poulet et de poulpe, le fameux cari ourite –, au porc à la chinoise, au boeuf rôti à la créole, au gratin de moules, au poisson cuit à la vapeur, au piments limon (un mélange de petits citrons et de piments broyés) et à des légumes cuits à la française, entre autres. S’il est un plat qu’il ne faut pas manquer de déguster quand vous êtes à Rodrigues, toutefois, c’est la soupe aux coquillages frais locaux rehaussée d’une touche de coriandre, en fin de préparation.

 

Si cela vous tente de passer quelques jours à Rodrigues, nous vous conseillons de réserver un séjour à l’île Maurice, d’où il vous sera ensuite facile de faire un saut sur cette charmante île. Quant aux hôtels mauriciens où vous pourriez séjourner, ceux de Sun Resorts sont vraiment sensationnels et peu importe celui pour lequel vous optez, les vacances dont vous rêviez deviendront, soyez-en sûr, une réalité.

Actualités liées