Appelez
+230 4020110
Actualités
  • #Activities
  • #Cultural
  • #Mauritius

À la découverte de Ganga Talao, à l’île Maurice

June 15 2018

Il y a, certes, de nombreuses destinations insulaires spectaculaires à travers le globe : des Bahamas, ensemble d’îles invitant au lâcher-prise, dans l’océan Atlantique, au sublime archipel des Philippines, en Asie du Sud-Est, en passant par les îles très prisées de la Thaïlande, dans cette même région. Ces destinations touristiques idylliques sont entourées, comme l’île Maurice, d’une mer cristalline azurée mais ce qui rend ce joyau d’origine volcanique si spécial, c’est son histoire hors du commun. Les étapes de son peuplement ont, en effet, résulté en une formidable diversité socioculturelle qui en fait aujourd’hui un pays que l’on devrait visiter au moins une fois au cours de sa vie.

Ganga Talao Mauritius

Les colons français et anglais qui occupèrent l’île de 1715 à 1810 et de 1810 à 1968 respectivement, y introduisirent des esclaves en provenance d’Afrique et de Madagascar. Cette main-d’oeuvre abondante servit à l’abattage des arbres et notamment des fameux ébéniers, ainsi qu’à la culture de la canne à sucre et du tabac, entre autres.

 

Lorsque l’esclavage fut aboli en 1835, les colons anglais eurent recours à des travailleurs engagés venus de l’Inde. Ils seront quelque 500 000 à venir s’établir sur l’île, attirés par la promesse que leurs conditions de vie y seraient bien meilleures. Cela fut cependant loin d’être le cas au départ. La population actuelle de l’île Maurice, indépendante depuis le 12 mars 1968, soit un peu plus de 50 ans, se compose donc des descendants de ces colons et travailleurs d’origines diverses, dont chinoise. Une nation plurielle où les cultures et religions différentes se reflètent dans la nourriture, les boissons, les langues, vêtements et fêtes, pour ne citer que ceux-là.

 

L’une des facettes les plus fascinantes de l’île Maurice est l’éventail de religions qui y sont pratiquées. Musulmans, chrétiens, bouddhistes et hindous coexistent harmonieusement et cette dernière communauté constitue environ 48 % de la population. Églises, mosquées, temples et pagodes, de même que sanctuaires et drapeaux de prière témoignent tous de cette impressionnante diversité. Pour les hindous, un lieu revêt une importance particulière. Il s’agit de Grand Bassin, aussi connu comme Ganga Talao.

 

Voici ce que vous devez savoir à propos de Ganga Talao, à l’île Maurice :

 

Un lac sacré

Ganga Talao Lake

Situé dans la région montagneuse de Savanne, au sud-ouest de l’île Maurice, Ganga Talao s’élève à quelque 550 mètres au-dessus du niveau de la mer. Sa profondeur est estimée à
18 mètres, alors que ses eaux grouillent de poissons et d’anguilles. La pêche y est néanmoins strictement interdite, au vu de la dimension spirituelle du lieu.

 

C’est dans le cratère d’un volcan éteint que repose ce lac d’une grande beauté et il suffit de s’en approcher pour ressentir la sérénité qui règne alentour. Il est considéré comme sacré car, selon la légende, il serait connecté au fleuve sacré du Gange, en Inde. Ganga Talao occupe une place à part dans le coeur et la vie des hindous de l’île Maurice. Ils y viennent pour méditer, chanter, faire des offrandes et prier. Et au moment de la fête de Maha Shivaratri, chaque année, c’est vers ce lac que convergent une multitude de dévots vêtus de blanc. Mais l’accès à Grand Bassin n’est pas limité aux seuls hindous. Tous ceux qui veulent en apprécier la splendeur naturelle – et peut-être apercevoir les singes qui fréquentent ses berges – y sont les bienvenus. Ils ne manqueront pas de s’émerveiller, en sus, devant les temples, sanctuaires et statues colorées de divinités hindoues érigés sur place. Il est cependant essentiel que les visiteurs se montrent respectueux et se renseignent au préalable au sujet du code de conduite exigé sur les sites religieux hindous.

 

Histoire d’un haut lieu de l’hindouisme

Pilgrims for Mahashivratri Mauritius

L’histoire passionnante de Ganga Talao fait partie du folklore local et revêt un caractère mythique. Vers la fin du XIXe siècle, un prêtre hindou originaire de Triolet, le pandit Jhummun Giri Gossagne, eut un rêve merveilleux. Dans ce rêve, il vit que l’eau d’un lac mauricien trouvait sa source dans le fleuve sacré du Gange, en Inde. La nouvelle de cette vision se répandit comme une traînée de poudre parmi les hindous de l’île et le prêtre se sentit investi d’une mission : partir à la recherche de ce lieu.

 

C’est ainsi qu’accompagné d’un autre prêtre hindou et d’un groupe de villageois, le pandit Gossagne se mit en quête du lac sacré et lorsqu’ils arrivèrent enfin à Grand Bassin, le religieux comprit qu’il avait atteint son but : la vaste étendue d’eau, entourée d’une végétation foisonnante, ressemblait exactement à celle qu’il avait vue en rêve. Depuis ce jour, Ganga Talao est très important pour les hindous du pays.

 

Tous les ans, à l’occasion du pèlerinage de Maha Shivaratri, effectué en l’honneur du dieu Shiva – l’une des trois principales divinités de l’hindouisme –, des dévots parcourent des kilomètres nu-pieds jusqu’au lac sacré, à l’exemple du pandit Gossagne. Ils portent sur leurs épaules le kanwar, structure de bambou à l’effigie du dieu Shiva, garnie d’ornements de papier et de miroirs. Le long de leur parcours, ils peuvent compter sur le soutien de bon nombre de Mauriciens qui préparent à leur intention des rafraîchissements et de la nourriture. Une fois arrivés à destination, les pèlerins se trouvent une place au bord du lac où ils font de petites cérémonies privées accompagnées d’offrandes à Shiva : fruits, encens et lampe allumée, entre autres.

 

Ganga Talao Giant Statue

 

L’eau de Ganga Talao, considérée comme sacrée, est utilisée lors de prières. Celles-ci ont pour  but de purifier les fidèles et de leur insuffler l’énergie de Shiva. Les hindous qui ne peuvent faire eux-mêmes le pèlerinage demandent généralement à des amis ou parents de leur ramener un peu d’eau de Ganga Talao dans une bouteille. La fête de Maha Shivaratri est un moment vraiment particulier où l’on prie pour le pardon et ressent la puissance de l’eau sacrée.

 

Un site qui vaut le détour

 

Giant Mangal Mahadev Ganga Talao

Si votre séjour à l’île Maurice coïncide avec le pèlerinage de Maha Shivaratri, nous vous recommandons vivement d’y participer. C’est une expérience exceptionnelle que de pouvoir se joindre aux milliers d’hindous qui se dirigent vers l’un des plus importants lieux de pèlerinage hors de l’Inde. Toutefois, s’il vous est impossible de mettre le cap sur l’île Maurice à ce moment-là, ne manquez pas de vous rendre quand même à Grand Bassin, quelles que soient les dates de vos vacances. L’accès au site est gratuit et vous pourrez, en faisant le tour du lac, admirer la nature environnante, de même que les temples, sanctuaires et statues. Deux d’entre elles impressionnent : celle du dieu Shiva, dévoilée en 2007 et celle de la déesse Durga, consacrée en octobre 2017. Toutes deux d’une hauteur de 33 mètres, elles sont les plus grandes de l’île et en ce qui concerne celle représentant Durga, elle est la plus grande statue de cette déesse au  monde. Ganga Talao mérite donc définitivement une visite, à la fois pour sa magnificence et sa portée religieuse.

 

Profitez d’autres attractions en cours de route

Même si vous résidez à l’autre bout de l’île durant vos vacances, n’hésitez pas à aller jusqu’à Ganga Talao. Non seulement ce site est-il splendide mais vous pourrez, en sus, profiter de votre sortie pour faire deux ou trois arrêts en cours de route, à l’aller ou au retour. À l’ouest du lac, explorez le Parc national des Gorges de la Rivière Noire ou marquez-y une pause le temps d’un pique-nique et découvrez les merveilles de Chamarel. Dans la direction opposée, appréciez une partie de golf sur le parcours de championnat de l’Avalon Golf Estate, ou une tasse de thé mauricien, au coeur de la propriété de Bois Chéri. Il y a toujours quelque chose d’exaltant et d’unique à faire à l’île Maurice, peu importe la région où l’on se trouve.

Vous prévoyez de séjourner à l’île Maurice et recherchez l’hôtel idéal où déposer vos
valises ? Vous devriez jeter un coup d’oeil aux offres incomparables des quatre établissements Sun Resorts du pays. Dotés de quatre ou cinq étoiles, ils accueillent une clientèle exigeante dans des chambres luxueuses et des cadres empreints de magie. Vous y goûterez à des délices culinaires locaux et internationaux, pourrez faire votre choix parmi un grand nombre d’activités aquatiques et terrestres et bénéficierez, en outre, d’un service impeccable couplé à des offres signatures uniques. En optant pour un hôtel Sun Resorts, vous aurez la garantie de passer un séjour remarquable et de repartir avec des souvenirs inoubliables.

 

Actualités liées